Movements of Thought (April 1, 12:30 – 2pm) – Usine C

L’art de l’imposture – Acte 3 :


(Dé)personnaliser la confiance

The Art of Imposturing – Act 3 : 

(De)personnalizing trust

“Un entraînement corporatif pour le monde incorporel”

Activateurs de l’atelier: Sarah Manya, Erik Bordeleau

Mouvements de la Pensée est une exploration dans l’expérience vécue de la pensée comme jeu mobile qui traverse les disciplines. Qu’est-ce qu’un mouvement de la pensée ? Comment peut-il ouvrir le corps à des modes d’abstraction vécue, humains et plus-qu’humains, à des corps-images, des entités matérielles, des compositions affectives ? Quelles techniques peut-on tirer de diverses pratiques du mouvement physique, et comment peuvent-elles être agencées en dialogue avec des chercheurs et des artistes d’autres domaines? Travaillant étroitement avec la série Nœuds de la Pensée, cet agencement du penser-bouger ensemble invite les participants à contribuer à la création d’une écologie des pratiques secouée par les mouvements de la pensée.

/////

“A corporate training for the incorporeal world”

Activators: Sarah Manya, Erik Bordeleau

Movements of Thought considers ways of moving and thinking through embodied experience, and of thought itself as a mobile interplay across disciplines. What is a moving thought? How may it open bodies to modes of lived abstraction, becoming more-or-less human, comprising images, material entities, and affective compositions? What techniques may be drawn from diverse practices in physical movement, and how may these be assembled in discussion with scholars and practitioners from other fields? Working alongside Knots of Thought, this assembly of thinking-together invites participants to consider what may be at stake for performing an ecology of practices in the movements of thought.